L’été sur son départ

jardin Tremblant

Chemin du Lac-Tremblant-Nord, Québec, 29 août 2016

« Dans le jardin de ma mère, l’automne est intensément présent.

Ses dahlias et ses asters semblent plus grands, leurs couleurs plus flamboyantes, ses buissons lourds de baies sont plus fournis et rougeoyants que partout ailleurs.

Des masses de feuilles rouges, jaunes et mordorées se pressent au premier plan sur le fond sombre des sapins….

Jamais je n’entre dans ce jardin sans éprouver le sentiment que je m’engage dans un lieu interdit ».

Hella S. Haasse. Le pavillon de jardin. In Aloe ferox et autres nouvelles. Actes Sud / Leméac, 2008.

 

État de grâce 

  
Marcher parmi le cortège de soie

Pour toujours

Affranchi. La porte s’est fermée. Il ne reste que

Le flibustier  

Tu es où, tu fais quoi?

Où tu es, quoi tu fais?

Tu où es, tu quoi fais?

Où es-tu, que fais-tu?

Je suis libre butineur aux fleurs effumées

Port majestueux en nuances de vert

Posé sur une nuée, je me repose

Dans le soleil vérité

 

   ©Isabelle Crépeau, 2016