Mariages 1966 – Confidences 1967 – Interprétations 1968

Amanda, Frances et Theresa, 1966

Amanda, Frances,  Theresa, 1966

The Perfect Wedding Dess – The Prettiest Look 

Foolproof Ways to Make your Wedding a Complete Success 

Your First Home : What to Buy and Why 

How to Ensure and Ideal Marriage (1)

Amanda, New York

Bride’s Magazine Dec 1966 / Jan 1967, p5

For the beautiful girl who dream of being married in Italian satin and duchess lace. The gown is in white or ivory. 595$ Veil, $900. Bergdorf Goodman, From our Bridal Salon, Floor Four.

1966 – Voyage de noce : The Bahamas, Oceanus Hotel

1967 – « Mon mari se croit viril…Il est fort surpris de mon insatisfaction dans la vie sexuelle… »

1968 – « Ce mari souffre de répression émotionnelle, mais il en est inconscient…il est important pour le mari de briser la barrière qui l’empêche d’exprimer ses émotions. Savoir donner beaucoup d’amour, c’est le secret de l’amour véritabe ». Lionel Gendron, m.d.

Frances,  Boston

Bride's Magazine, Dec 1966 / Jan 1967, p.4

Bride’s Magazine, Dec 1966 / Jan 1967, p.4

“A picture of romance as she walks down the ailse”. Alencon lace, organza, tiny crystals and pearls… To complete the picture, a long mantilla train. Best & Co, Bridal Salon, Thrid Floor.

1966 – Voyage de noce : Hawaii, Mauna Key Beach Hotel

1967 – « Mon mari n’était plus le même dès de début de ma grossesse. Il s’est éloigné et était même indifférent. Il n’est pas venu à l’hôpital au moment de l’accouchement de notre premier enfant. »

1968 – « la frustration sexuelle durant la grossesse semble être la raison expliquant le désintéressement du mari vis-à-vis ses responsabilités comme futur père ». Lionel Gendron, m.d.

Theresa, Washington D.C.

Bride's Magazine Dec 1966 / Jan 1967, p.80 C

Bride’s Magazine Dec 1966 / Jan 1967, p.80 C

Once-in-a-lifetime gown. Exquisite imported English net, applied with lace. Attached train, graceful lantern sleeves. Baltman & Co, Third Floor, Bridal Salon.

1966 – Voyage de noces  : Pays-Bas

1967 – « Docteur, je ne sais pas ce qui lui prend, depuis quelque temps il s’intéresse beaucoup aux nudités des magazines ».

1968 – «En général, les maris satisfaits dans leur relations sexuelles conjugales se plaisent à feuilleter ces magazines sans se troubler…Ils agissent normalement. Même s’ils sont légèrement excités…ils ne bouleversent pas leur union conjugale pour cela. Ils savent bien que le charme que le charme de la femme ne réside pas seulement dans la beauté de ses seins…mais dans toute sa personnalité.» Lionel Gendron m.d.

(1) Inspiré de Bride’s magazine. New York, Condé Nast Publications. Quarterly, 1934-autumn 1965; bimonthly, Aug. 1965-<June 1970>.Titre varie: autumn 1934-winter 1935, So you’re going to be married. L’Homme et l’art érotique / Lionel Gendron. Montréal, Éditions de l’Homme, 1968.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s