Slam et confettis

Confettis

S’imaginer Paris, New York ou Miami
Le dernier soir de semaine, jeudi ou vendredi
Prendre l’air et sortir, restos et boîtes de nuit
S’éclater et danser, faire un peu de folies
Poursuivre la détente même si c’est dans le bruit
Sur des rythmes de jazz, cliquetis de brasserie
 

Puis commander un porto et variété de bries
Parler un peu de tout et les langues se déplient
Enfin commencent les vraies conversations d’amis
Raconter ses histoires, révéler des conneries
Des succès et des choix, c’est un peu ça la vie
Et conclure que les autres ont parfois plus d’ennuis
 

Vient le temps de quitter, saluer la galerie
Sur le chemin de minuit rentrer rue Rivoli
Retrouver son chez-soi, son confort et son lit
Dans le feutre du calme, repenser ses soucis
Et gratter les non dits cachés dans les replis
De ces rêves enfouis sous de nombreux défis
 

Comment trouver l’audace et toutes les énergies
D’ouvrir les barrières et récolter les fruits
Des années de labeur au service d’autrui
En faisant fi des si, et des jugements aigris
Pour que chaque jours transforme la pluie en confettis
Et devenir l’essence de ce que l’on écrit

 

© Isabelle Crépeau, 2014
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s