Escale

 

Table effet glace

Dans les plantations d’eaux aux vapeurs de pierres

Des murmures de silences, des mantilles de lumières

Des rafales de feux aux huiles d’amandes

Des torpeurs de rosées aux fumées de lavandes

 

Faire escale aux chaleurs des havres d’énergies

S’enivrer des sueurs des braises de pluies

Pour effacer les rides des textes du vent

Des joues éburnées par les valses du temps

 

 

 

© Isabelle Crépeau, 2014

Publicités

Marécages

débâcle

Turbulences des sols sur pluie de fonte
Bouillons d’eaux aux alcools de glaces
Sur des pavés de marécages
L’hiver effeuille son pelage
Jonchés de sciures de débâcles
De dallages de déconfitures
Et d’épaves d’éclaboussures

Sur les rives de la Skawanoti
Une prairie de neiges englouties
Un champ d’atours polaires disloqués
Une estacade de boues macérées
Et des limons d’acides de pollution

Sur ces nappes de contamination
L’alouette picosse les alluvions
Le merle poursuit sa nidification
Et dans ce printemps au fracas d’effusions
Ils chantent le tumulte des prochaines générations

Le moi

Lignes_Béton

Combien de non pour un oui

De combats pour un pas

De berceuses et de choix

Faits d’essais pour des riens

Et d’espoirs sans lendemain

 

Toujours marcher et foncer

Dans des règles et des lois

Même quand il n’y en a pas

Une seule prime dans tout ça

C’est celle du je mon me moi

 

© Isabelle Crépeau, 2014