Incursion solaire

20140807-222323.jpg

 

Odeur de pluie d’ondées tropicales
Moiteur sucrée de nuits de carnavals
Sous les averses des ciels de bitume
L’apesanteur en buées d’amertume

Et je pense à la douce Provence
À ces vacances au soleil de France

À regarder les oliviers danser
Dans les mistrals à fleur de citronnier
À ces cigales qui laissent les journées
Ruisseler les degrés dans le farniente
Et ces brunantes aux miels de romarin
Sur les chemins de thym bleu lavandin

Et je pense à la douce Provence
À ces vacances au soleil de France

C’en fut ainsi au temps des romains
Tout comme dans les récits contemporains
Que l’on relit par un soir de gris
Sur le patio au phébus de minuit

 

© Isabelle Crépeau, 2014

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s