Chez Michel

Filtres d’été sur journées d’automne
Baignent les routes de terres et de blés
Jusqu’aux méandres de la Maskinongé
Et ses cascades d’eaux douces ombrées

Il est celui qui niche au pied des fontaines
Le long des sentiers de mousses de sphaignes
Dans les joncs bleutés des sapins baumiers
Auprès des rochers et des muses d’idées

L’Artiste
des heures aux mains de sculpteur
Qui taille des forets d’oiseaux migrateurs
En bois de rivière et feuilles de copeaux
Caresses de fougères et cuirs de bouleaux

 

Iphone 163

Dans l’atelier du sculpteur Michel Boire
« Les oiseaux amoureux » Oeuvre en chantier

 

 

 

 

 

 

© Isabelle Crépeau, 2014
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s