Cristal d’argile

Frapper le seuil, il est si tard

Danser ton ombre sur les fontaines

Herbes bleues, cordes pincées

Sous les cithares d’épinettes

Ta vie aux lucioles

Et dans l’aurore du méridien

Tu as aimé 

Longues  langueurs

nappe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s