La force des lianes

Tout est éteint

S’éteint

Après les lustres du clocher

Et les bougies de l’amitié

Tu repars

Silences écrasés de soleil

sable

Et de vents en chahut

 

 

Pierre blonde, délire tendre

Décorée de mots

Ante méridionale

Art rapsodie

Qui contient tout le sud

Et les abris de paix

 

 

© Isabelle Crépeau, 2015

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s